GRTgaz et le Grand Port Maritime de Marseille ont respectivement annoncé le 30 mars 2016 la signature des accords industriels du démonstrateur « Jupiter 1000 » et le lancement de la pépinière « Innovex ».

INNOVEX est une pépinière de 12 hectares dédiée à l’innovation en matière de transition énergétique basée sur la plateforme PIICTO (Plateforme Industrielle et d’Innovation Caban Tonkin).

Le projet Jupiter 1000 devient ainsi le premier démonstrateur accueilli sur la pépinière INNOVEX. Jupiter 1000 est un projet Power toGas (cliquer ici) raccordé au réseau de transport de gaz en France. Ce procédé consiste à convertir et stocker de l’électricité sous forme de gaz. Concrètement, le Power toGas utilise l’électricité renouvelable non consommée pour produire de l’hydrogène par électrolyse de l’eau. L’hydrogène peut ensuite être éventuellement combiné par un processus de méthanation à du dioxyde de carbone (CO2) pour obtenir du méthane de synthèse, aux propriétés identiques à celles du gaz naturel. L’hydrogène ou le méthane de synthèse ainsi produits, peuvent être ensuite injectés dans le réseau de transport de gaz. « Jupiter 1000 » est par ailleurs le premier projet qui valorise du CO2 issu de fumées industrielles en France, en intégrant une unité de captage de CO2 sur les cheminées d’un industriel local, Asco Industries. Le projet sera réalisé en étroite collaboration avec les industriels de la plateforme PIICTO qui consommeront le gaz produit par le démonstrateur Power toGas.

Coordonné par GRTgaz et réalisé en collaboration avec le Grand Port Maritime de Marseille, « Jupiter 1000 » mobilise différents partenaires français aux compétences complémentaires : McPhy Energy pour l’électrolyse, Atmostat et le CEA pour le méthaneur, Leroux et Lotz Technologies pour le captage de CO2, le CEA pour la R&D, CNR fournissant l’électricité renouvelable et assurant la conduite future à distance de l’installation, et GRTgaz et TIGF gérant l’injection dans les réseaux de gaz. GRTgaz assure par ailleurs l’ingénierie et l’intégration d’ensemble, puis à terme l’exploitation du site. Les expertises de ces acteurs garantissent au projet la maîtrise des technologies mises en œuvre.

Le montant du projet s’élève à 30 millions d’euros, dont près des deux tiers supportés par les partenaires industriels et un tiers financé sous forme de subventions par l’Union Européenne (FEDER), l’État (investissements d’avenir confiés à l’ADEME) et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) soutient également le projet « Jupiter 1000 » qui s’inscrit dans le cadre de la transition énergétique et qui a pour finalité de diversifier, sur le long terme, les usages des réseaux de gaz naturel. La CRE a ainsi approuvé en juillet 2015 le budget d’investissement de GRTgaz et de TIGF dont les activités sont régulées.
(Source GRT Gaz, 2016)

Plus d’informations sur ce projet sur le site de Grt Gaz (cliquer ici)

Contactez-Nous

Nous vous répondrons aussi rapidement que possible !

Not readable? Change text.